DARA 9 - Brandes en Oisans, la mine d'argent des dauphins XII-XIVe siècle

Éditeur : Alpara
Collection : DARA | 9
Lieu d’édition : Lyon
Année d’édition : 1994
Nombre de pages : 172 p.

Résumé :

Aux XIIIe et XIVe siècles, les besoins de métaux précieux de l’Occident n’ont cessé de croître. Principal métal monétaire, l’argent était tout aussi indispensable au bon fonctionnement de l’économie qu’au développement des États. Les techniques de production de l’argent au Moyen Âge restaient mal connues en raison de sources écrites insuffisantes. L’ouvrage de Marie-Christine Bailly-Maître et de Joëlle Bruno Dupraz présente de manière précise une exploitation de plomb argentière médiévale, celle de Brandes-en-Oisans (L’Alpe-d’Huez). À partir de l’étude des textes mais surtout d’une enquête archéologique approfondie, apparaissent ainsi des mines, des installations de traitement du minerai et aussi une communauté de mineurs, son habitat, sa vie quotidienne, ses rites. Une telle enquête est unique à ce jour.

Le cas de Brandes, mine moyenne à l’échelle européenne mais de première importance pour le Dauphiné, est significatif de l’évolution des exploitations aux XIIIe et XIVe s. L’étude de terrain menée en surface mais aussi sous terre, met en évidence un système hydraulique qui actionnait les meules écrasant le minerai et alimentait les lavoirs. Dans la mine, les travaux pour assurer l’évacuation des eaux, le cheminement boisé sur lequel des sortes de traîneaux transportaient le minerai, annoncent la révolution des techniques des siècles postérieurs. Cette étude démontre l’effort d’innovation remarquable développé à la veille de la crise du XIVe s. qui a touché toute l’Europe et a, en particulier, emporté l’exploitation de Brandes et, par là même, ruiné le village.

Découvrez également